Thursday, October 30, 2008

"Putting the cart before the horse"

Je ne sais pas comment on dit ça en français. Mais je pourrais citer quelques examples de ça dans ce qu'on fait pour les démunis.

S'il devient plus important que des chaussures soient triés par des pauvres que donnés aux pauvres, là il y a un manque de proportion éclatante entre les moyens et les finalités.

A moins que la finalité ne soit de faire travailler un pauvre plutôt que de vêtir un autre.

Envoyé : 14/12/2006 11:11


”Mettre la charrue avant les boeufs” - voilà comme on le dit en français!

Envoyé : 20/12/2006 08:46


On peut ajouter, que le salaire des pauvres dans les centres de trie, n'est pas trop bonne. A Emmaüs, ils sont logés, nourris et vêtus, mais ils travaillent 35 heurs et touchent 50 € par semaine. De plus, ils doivent suivre un reglement qui leur interdit de boire vin, même avec les repas ou pour occasions festives.

Envoyé : 07/02/2007 14:04

No comments: